Développeur front-end

Un développeur front-end, c'est quoi ? C'est quelqu'un qui...

Le métier

... je disais, un développeur front-end, c'est quelqu'un, un informaticien qui va être chargé de la programmation des éléments visibles à l'écran (contrairement au back qui sont les coulisses, le front pourrait être associé au devant de la scène). Il se charge donc de l'affichage des pages, le lien avec le navigateur, le menu, les boutons, etc. Voilà. 

Le +​

Ce qui plaît dans ce métier, c'est de devoir penser le code, au préalable, pour qu'il soit facile à comprendre pour la personne qui passera après. Les tâches sont nombreuses et les compétences facilement accessibles, même pour un développeur web, par exemple. 

Échange avec un professionnel

Qualités requises​

Etre doué avec les ordinateurs semble essentiel pour être un développeur front-end et, vous savez quoi ? C'est juste. Logique, aussi. Il faut aussi être rigoureux, précis, un peu geek (on l'a déjà dit), organisé, et avoir une volonté d'être pédagogue. 

Discute avec un étudiant

Formations​

La plupart des développeurs front-end sont issus d'une formation en informatique ou d'une profession dans le webdesign, complétée par des compétences plus poussées en intégration web. Voilà, rien de plus. C'est déjà bien. 

Prends RDV avec un coach

Concours​

Il n'y a absolument pas de concours, mes chers amis. 

Écoles​

Soyez incollables sur le code. C'est assez élémentaire, mais devenez experts en la matière, les copains. De plus, faites preuve de curiosité, constamment, et testez. Testez, testez, testez. Il n'y a que comme ça qu'on peut apprendre plus facilement. 

Salaire

En fonction de ses compétences (des langages qu'il maîtrise), le développeur front-end pourra toucher entre 30 000€ et 50 000€ par an. Ah oui, c'est sympa. 

Conseil

Bilan de compétences Merci Bobby

Bilan de compétences


Ton Bobby préféré t’a concocté un programme de 10 semaines pour t’aider à faire le point sur ce que TU veux VRAIMENT !

Basé sur l’entraide et l’expertise, un mix de formation en ligne et de coaching.

Envie de changer de voie, de vie ?

Si tu es dans une de ces situations, le programme Merci Bobby est certainement fait pour toi...

  • Je suis salarié(e)
  • Je suis fonctionnaire
  • Je suis demandeur d'emploi
  • Je suis étudiant

home-image-2

Bilan d'orientation


Le 1er programme conçu pour les jeunes de 15 à 25 ans et 100% gratuit.


Trouve un emploi


Hey Bobby, tu recherches un CDI, un CDD, un stage, une alternance, une mission intérim ou en freelance, découvre les offres d'emploi de Merci Bobby 🤩
Voir les offres

Ecoles à la une

Ce métier vous plait ? Partagez 🙌

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Telegram

Développeur Front End, l’intégrateur des pages web.

Lorsque l’on crée un site web, une application ou encore un jeu vidéo, il faut plusieurs métiers : du graphiste au développeur, en passant par le chef de projet. Les développeurs s’occupent d’en coder les fonctionnalités. On parle de « front » pour tout ce qui concerne les éléments visibles à l’écran, avec lesquels on peut interagir et de « back » pour tout ce qui est invisible, comme une base de données ou encore un accès à un serveur. Un développeur Front-End est donc un programmateur dédié au design, à la partie émergée de l’iceberg.

Grâce à cette fiche et aux témoignages de Michel, Sam et Zoé, tous les trois en poste dans différentes structures, vous comprendrez mieux le travail d’un développeur Front-End.

En quoi consiste le métier de développeur Front-End ?

Michel : Le développeur Front End est un informaticien chargé de la programmation des éléments visibles à l’écran : affichage des pages, lien avec le navigateur, menu, bouton, pages, etc.

Sam : C’est une personne pour qui les langages HTML, CSS et Javascript n’ont pas de secrets.

Zoé : C’est le créateur de l’interface utilisateur d’un site ou d’une application web.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Michel : Penser le code pour qu’il soit facile à comprendre si quelqu’un d’autre doit passer dessus. Il faut réfléchir à la meilleure façon de pouvoir potentiellement modifier ou récupérer ce code. 

Sam : Il n’y a pas forcément besoin d’avoir des connaissances poussées en développement. Un webdesigner peut très bien avoir des compétences de développement Front-End

Zoé : Travailler sur la partie visuelle d’un site ou d’une appli et sur l’ergonomie pour faire en sorte de rendre le design interactif est très stimulant.

Qu’est-ce que vous aimez le moins ?

Michel : Ça peut souvent être un travail d’intégration pur, dans lequel on n’a pas de développement à penser et des contraintes à respecter.

Sam : Sur un site ou une appli, on trouve souvent les mêmes fonctionnalités à développer. Cela peut parfois être assez rébarbatif. 

Zoé : Il faut savoir expliquer ce que l’on fait en utilisant des mots compréhensibles par toute l’équipe, comme des personnes non techniques.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Michel : Il faut avoir des bases de programmation, mais pas forcément un niveau extrêmement poussé.

Sam : Savoir se mettre à la place de l’utilisateur est important pour comprendre ce qu’a pensé le designer et optimiser l’ergonomie.

Zoé : L’anglais technique pour l’informatique est à maîtriser.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Michel : Soyez curieux, c’est bien d’étudier les sites qui se font aujourd’hui sur le marché, que ce soit au niveau design mais aussi ergonomique.

Sam : Deviens incollable sur le HTML, le CSS, le Javascript et le jQuery pour que le poste soit plus facile pour toi.

Zoé : Testez, maîtrisez le web et les applications des tablettes tactiles.

Quel autre métier auriez-vous pu choisir ?

Michel : J’aurais pu passer de l’autre côté d’un écran et coder des programmes plus complexes, en tant que développeur Back-End ou développeur de jeux vidéos.

Sam : Pour moi, c’est plutôt quelque chose en lien avec le design ou l’ergonomie qui m’aurait plu : Designer UX par exemple.

Zoé : Pourquoi pas, plus tard, me tourner vers l’architecture web pour les applications tactiles.

Qu’est-ce qu’un développeur front-end ?

Il est chargé de la programmation des éléments visibles à l’écran comme l’affichage des pages, le lien avec le navigateur et le menu par exemple.

Quelles sont les formations pour être développeur front-end ?

La plupart des développeurs front-end sont issus d’une formation en informatique ou d’une profession dans le webdesign, complétée par des compétences plus poussées en intégration web.

Quelles sont les qualités requises pour être développeur front-end ?

Etre rigoureux, précis, organisé et avoir une volonté d’être pédagogue.

Combien touche un développeur front-end ?

Le salaire varie en fonction des langages qu’il maîtrise. Cela peut aller de 30 à 50K€ par an.

Envie de changer de voie, de vie ? Jette un oeil au Bilan de compétences à la sauce Bobby.

Ces métiers pourraient vous plaire...

Pour quels métiers êtes-vous fait(e)s ?

Découvrez le 1er test d’orientation / reconversion en vidéo interactive intitulé : « Le grand saut ». 

100% gratuit, 100% utile. 

Les (bons) conseils de bobby

  • On dit merci qui ? Merci Bobby !

À chacun son Bobby Discutez, échangez, questionnez...

Qu’ils soient professionnels passionnés par leurs métiers, étudiants ravis de répondre à vos questions ou coachs & conseillers en orientation / reconversion, chaque Bobby a une envie : transmettre pour vous aider à trouver votre voie.

Rechercher par centres d'intérêt

Message envoyé 🚀

Votre message a été envoyé avec succès. Vous devriez recevoir une réponse d’ici peu

Le concept FicheMetier.fr vous plait ?

Parlez-en autour de vous en cliquant sur l’un des réseau ci-dessous :

Important: Si c’est la première fois que vous contactez un ambassadeur, pensez à valider le mail de confirmation qui vous a été envoyé.